facebook  facebook  facebook  facebook  facebook
 
  • English
  • German
  • French
  • Italian
  • Chinese
  • Russian
  • Croatian

Go to our online application form and start
booking your programmes with us now!

Split8

Split


Split est une ville qui compte plus de 1700 années d'histoire. C'est la seconde ville la plus peuplée de Croatie après la capitale – Zagreb. Split se trouve sur la péninsule Marjan entre la baie Kastela et le canal de Split au pied des montagnes Mosor. Il parrait que Split a reçu son nom d'une plante (en grec Spálathos) très répandue dans ces lieux.
Split30Le première habitation a été créé par la tribu des Dalmates avant la conquête romaine et portait le nom Salone. À l'époque Romaine Salone a reçu le statut de colonie et est devenue la capitale et le centre économique de la province de la Dalmatie. Dans le faubourg nord-ouest de Split on peut encore voir les monuments de cette époque. Selon la légende, au IIIème siècle ici est né l'empereur romain Dioclétien, qui gouvernait Rome de 284 jusqu'à l'an 305. Il est entré dans l'histoire comme un des régents qui est descendu volontairement du trône. Après il est revenu dans son pays natal, où spécialement pour lui on avait construit un palais luxueux de près de 30 mille m². Quand les sénateurs romains sont venus le persuader de revenir sur le trône il leur a répondu que s'ils voyaient le chou, qu'il a élevé, ils ne lui feraient pas ces propositions. Dioclétien est enterré dans le mausolée qui est devenu plus tard une cathédrale chrétienne.Split2
Plus tard les habitants de la ville Salone ont commencé à déménager sur le territoire du palais. Le palais est devenu une forteresse qui protégeait les habitants des ennemies. À la fin du VIIème siècle toute la côte et la ville elle-même étaient peuplés de Slaves. Split faisait partie du Royaume Hongrois, de la République Vénitienne et de l'Empire Autrichien. Cette ville a gardé de nombreux monuments avec l'architecture de chaque époque.Vous pouvez visiter le Palais de Dioclétien, qui est construit comme une petit ville quadrangulaire protégée par de hautes murailles.Split14Le côté Sud du Palais donne sur le quai, Le côté Est du Palais - sur le marché de la ville, le côté Nord du Palais – sur le parc Strossmayer, le côté Ouest du Palais – sur la place nationale et la ville. À l'intérieur du Palais vous pouvez visiter la Cathédrale chrétienne Saint-Domnius qui était le protecteur et le défenseur de Split; Péristyle, une des places du palais de l'époque romaine; Vestibule — la salle ronde couronnée par le dôme, conduisait dans les chambres de l'empereur, le Temple de Jupiter – un monument du patrimoine mondial, en parfait état depuis l'époque romaine. Aussi, vous pouvez visiter le théâtre national croate, l'Hôtel de ville, la Galerie Mechtrovitch, le couvent Benediktinsk et les restes des monuments de la Salone de l'époque romaine et plusieurs autres.

 
www.visitsplit.com

 

kornati2

 

                        L'archipel des Kornati


L'archipel de Kornati compte 109 grandes et petites îles, sur une aire de 62 km². Le littoral de ces îles est profondément échancré et comporte des falaises vertigineuses. Les îles sont parcourues par des kilomètres de murets de pierres sèches séparant les propriétés. La faune et la flore de ces îles sont particulièrement intéressantes. Ce parc a été déclaré parc national en 1980. Cette réserve naturelle est très intéressante par sa nature pittoresque et la côte Adriatique. L'archipel est très apprécié des navigateurs de plaisance et des amateurs de la plongée sous-marine.

Kornati1

 

 

 Les courants spécifiques sous-marins, les labyrinths, les minéraux, les particularités du relief sous-marin de l'archipel, favorisent la présence la plus riche dans toute la Méditerrannée des différents animaux et végétation subaquatiques. Ici il y a des espèces différentes de poissons, mollusques, algues et coraux, des espèces unique et rares qui sont protégés par la loi et inscrits dans le livre rouge.

Kornati3

 

 

Le voyage sur mer, les îles innombrables, les rochers et les récifs, laisse un souvenir inoubliable à chacun des visiteurs. Le grand écrivain anglais Bernard Show qui a visité cette place a été charmé par sa beauté. Il a écrit : «le dernier jour de la création Dieu, souhaitant couronner son travail, avec des larmes, des étoiles et la respiration de la mer a créé Kornati».

 

 


National Park Kornati »

 

 

krka1 

krka3

 

                                                Krka

 

 
Le parc national Krka est l'un des 7 parcs nationaux de la Croatie. Il a été fondé en 1985 et est largement connu grâce à ses beautés naturelles et un écosystème exceptionnel. Cette réserve naturelle se trouve en Dalmatie, seulement à quelques kilomètres de Sibenik et s'étend sur 102 km². Le parc a reçu son nom de la rivière Krk, qui coule sur tout le territoire et constitue l'écosystème unique du parc. Grâce à 7 grandes et moyennes cascades plus de 240m de hauteur la rivière est considérée comme un phénomène naturel. La réserve naturelle est riche et unique en espèces animales et végétales. La flore du parc compte plus de 860 espèces, dont des espèces rares. Ici il y a beaucoup d'oiseaux.Par le parc Krka passe un grand nombre d'itinéraires de migrations du printemps et d'automne des oiseaux.

 
krka2

 

Outre les beautés naturelles, les visiteurs du parc auront la possibilité de faire connaissance avec la culture et l'histoire de la région. Par exemple: visiter le camp romain militaire du 1er siècle après J.-C., les forteresses croates médiévales du 14ème siècle, le couvent franciscains du 15ème siècle sur l'île de Visovac, la centrale hydraulique la plus ancienne en Europe transformée aujourd'hui en musée "Jarouga" (cette central hydroélectrique a été ouverte trois jours plus tard après la première centrale hydroélectrique dans le monde sur les chutes de Niagara aux États-Unis) et d'autres visites très intéressantes.

 

Krka National Park »

 

 

 

plitvice2                                    Les lacs de Plitvice

 

Les lacs Plitvice est le plus grand parc national de la Croatie fondé en 1949. Il se trouve dans la partie nord-ouest de la Dalmatie, son aire est de 296,85 km². En 1979 le Parc a été inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce parc est devenu connu dans le monde entier dans les annèes 1960-70, après une série de filmes du nouvelliste allemand Charles Maya, qui a tourné une partie des scènes sur le territoire du Parc.
Cette réserve naturelle se touve dans les montagnes de 367 jusqu'à 1279 m d'altitude. Les lacs Plitvice sont apparus grâce aux flux d'eau des rivières. Ils forment deux groupes séparés: les lacs supérieurs et inférieurs. Ils s'étendent en tout sur 8 km de longueur et occupe - 2 km. Les 16 lacs se distinguent par des nuances exceptionnelles de couleur, qui changent en fonction de la lumière solaire: bleu azure,émeraude jusqu'à bleu foncé et gris.Les lacs se succédent en cascade. Le premier lac est le lac Prošćansko (deuxième par sa grandeur), il se trouve à 636 mètres d'altitude, le dernier est le lac Novakovića-brod qui se trouve à 133 mètres plus bas!

 

plitvice1
Le plus grand lac est le lac Kozjak qui s'étend sur 82 hectares, et dont la profondeur atteint 45 mètres. (Pour contourner ce lac il faut beaucoup de temps, c'est pourquoi les visiteurs sont transportés par un bac). Les lacs se joignent entre eux par des chutes d'eau innombrables, créant une atmosphère féerique et magique. Le biologiste croate Ivo Pevalek a noté : « on peut trouver l'eau, les lacs, les chutes d'eau, le bois n'importe où, mais les lacs Plitvice sont uniques, il est faut les voir».


Plitvice Lakes National Park »

 

 

trogir2

 

                                      Trogir

 


La ville Trogir se trouve sur la côte Dalmate de la Croatie pas loin de Split. Cette ville a été fondée au IIIème siècle av. J.-C. par des Grecs venus de l'île de Vis. La ville a été sous l'emprise des croates, puis des rois hongrois, de la république vénitienne, de l'empire Autrichien, de l'Italie et de la Yougoslavie. En 1990 Trogir est devenu partie de la Croatie indépendante. Aujourd'hui les touristes du monde entier viennent ici pour faire connaissance avec l'héritage culturel et historique de la ville.
Trogir3SvLovro

 

 

 

Trogir ne ressemble pas aux autres villes de la côte de la Croatie. Sa «vieille ville»(le centre historique) n'est pas assez grande mais rassemble cependant des palais, des temples, des tours et d'anciens bâtiments construits dans de divers styles architecturaux. La ville donne l' impression d'être tissée de dentelles en pierre créées par les mains habiles des architectes médiévaux. Ici vous pouvez visiter la Cathédrale de St.Laurent, le portail du Maître Radovan, seul œuvre de cet artiste croate, la forteresse du château de Kamerlengo du XVème siècle, le palais des Ducs du XIIIème siècle, le grand et le petit palais Cipiko du XVème siècle.
Depuis 1997 Trogir est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

City of Trogir »

 

 

sibenik3

Šibenik


La ville Sibenik se trouve aux bords du golfe maritime, dans lequel débouche la rivière Krk. À la différence des villes côtières de la Croatie, qui étaient fondés par les Grecs, par les Illyriens ou les Romains, Sibenik a été fondé par les Croates. Pour la première fois le nom de cette ville apparait dans le Diplôme du roi croate Pierre Krechemir IV daté de 1066. Plus tard la ville faisait partie de divers États, mais son histoire a été marqué par la domination Vénitienne. A cette époque on été construit les chef-d'oeuvres des célèbres architectes et sculpteurs croates médiévaux— Juraj Dalmatinac et Nikola Firentinac – la cathédrale St-Jacques (1431- 1536), inscrite en 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, Aujourd'hui cette cathédrale est le symbole et l'une des curiosités principale de la ville.


sibenik2

 

 

Dalmatinac avait imaginé une nouvelle méthode d'assemblage, sans joint, à l'aide de dalles de pierre taillées sur mesure et insérées dans des arcs doubleaux grâce à des languettes et des rainures. Pour l'ornement de la cathédrale il a créé 74 sculptures représentant ses contemporains.


sibenik1

 

Outre la Cathédrale il est intéressant de jeter un coup d'oeil sur les restes du système défensif de la ville érigé par la république Vénitienne pour la protection des frontières contre l'empire Osman. Par exemple, la forteresse de St. Nikola construite au XVIème siècle sur une petite petite île pour la protection de la ville du côté de la mer, la forteresse de St. Ane, les restes des remparts etc

 


City of Sibenik »